Fettisdagen : mardi gras à l’heure suédoise

Semlor

Aujourd’hui, c’est mardi gras, et donc l’occasion de découvrir comment on le célèbre en Suède. Comme beaucoup d’autres fêtes dans le pays, cette journée est associée à une pâtisserie. Du doux nom de semla, il s’agit d’une petite brioche fourrée à la pâte d’amande et à la crème fouettée. Le Fettisdagen (fet signifie gras et tisdagen signifie mardi) porte particulièrement bien son nom. Les Suédois-e-s vont se gaver de semlor, pâtisseries réputées pour être particulièrement caloriques. D’où vient cette tradition et comment réaliser cette pâtisserie typiquement suédoise ? Voici les réponses.

Poursuivre la lecture

Women’s March – L’Europe du Nord a aussi marché

Les images des foules humaines dans les grandes villes américaines ont fait le tour du monde. The Women’s March on Washington, comme son nom l’indique, devait à l’origine réunir 200 000 personnes à Washington, la capitale américaine. L’ampleur de l’événement a dépassé les organisatrices elles-mêmes, puisque plus de 500 000 personnes se sont rassemblées dans la capitale. Sans compter, les quelques trois-cents marches partout aux Etats-Unis, et toutes celles organisées dans plus de soixante-dix pays à travers le monde et, notamment, en Europe du Nord.

Poursuivre la lecture

Umeå, sur la route du grand nord

Après le côté ville, partons découvrir Umeå côté nature. 600 kilomètres au nord de la capitale, et pourtant il en reste encore autant avant d’arriver dans le grand nord : la Laponie. Umeå, c’est un peu la synthèse entre ce nord recouvert par une forêt infinie et ce sud parcouru par les eaux et bordé par la mer. Umeå, c’est la ville entourée par la nature, la ville où quelques pas suffisent pour découvrir une forêt ou un lac. Umeå a la nature en son cœur. 

Poursuivre la lecture

Umeå : premiers pas dans la capitale du Norrland

Après quelques jours passés à Stockholm, j’ai continué ma route vers le nord de la Suède pour poser mes bagages à Umeå, dans le Västerbotten. Une idée saugrenue pour certains de m’exiler dans le nord suédois, là où les nuits sont presque sans fin, là où les températures peuvent facilement atteindre les -20°C. C’est pourtant une ville paisible, accueillante, ouverte sur le monde, et surtout attachante. Une ville où il fait bon vivre, où l’on prend plaisir à vivre.

Poursuivre la lecture

Pourquoi je suis heureux d’avoir quitté la France ?

Je ne me sens pas particulièrement fier de dire cela, mais c’est une vérité indéniable : je suis heureux d’avoir quitté la France. Il y a encore un an, j’étais content à l’idée de partir un an à l’étranger pour découvrir un autre pays, une autre culture. Aujourd’hui, c’est davantage un soulagement que je ressens, celui d’avoir quitté un pays dans lequel j’étouffe, dans lequel je ne trouve plus ma place. Expatrié en Suède, les différences entre les deux pays sont telles que tout ce que je ne supporte plus en France n’en ressort que pire encore à mes yeux. Il fait bon vivre en Suède, là où l’atmosphère en France est devenue insupportable.

Poursuivre la lecture

Quatre jours pour découvrir Stockholm

Déjà deux semaines que j’ai quitté la France pour venir m’expatrier en Suède, pour une durée d’un an. Avant de rejoindre Umeå, dans le Västerbotten, ma destination finale, je suis resté quatre jours à Stockholm et dans ses environs. Ce séjour fut l’occasion de commencer à m’immerger dans la culture suédoise, dans son mode de vie et sa philosophie, de goûter sa gastronomie, et de découvrir un riche patrimoine et des paysages d’une rare beauté. Cet article est la première étape de mon immersion en Suède, et l’occasion de vous faire partager le plaisir que j’ai eu à découvrir Stockholm. 

Poursuivre la lecture