En Norvège, une victoire en demi-teinte pour les conservateurs

Fire nye år. Quatre nouvelles années. Un slogan, mais surtout un pari risqué pour Erna Solberg, première ministre conservatrice sortante. Distancée par la gauche dans les sondages, la droite a réussi à se maintenir et sort victorieuse de ces élections. Pourtant, si les travaillistes sont affaiblis, les conservateurs doivent également se contenter d’une majorité plus restreinte qu’espérée. 

Poursuivre la lecture