Quatre jours pour découvrir Stockholm

Déjà deux semaines que j’ai quitté la France pour venir m’expatrier en Suède, pour une durée d’un an. Avant de rejoindre Umeå, dans le Västerbotten, ma destination finale, je suis resté quatre jours à Stockholm et dans ses environs. Ce séjour fut l’occasion de commencer à m’immerger dans la culture suédoise, dans son mode de vie et sa philosophie, de goûter sa gastronomie, et de découvrir un riche patrimoine et des paysages d’une rare beauté. Cet article est la première étape de mon immersion en Suède, et l’occasion de vous faire partager le plaisir que j’ai eu à découvrir Stockholm. 

Jour 1 : Södermalm

Après avoir atterri à Arlanda, l’aéroport principal, mon premier aperçu de la Suède m’a été donné dans l’Arlanda Express (train reliant l’aéroport au centre de Stockholm). Beaucoup de forêts, beaucoup d’eau, et beaucoup de maisons colorées, ça me plaisait déjà. Mes premiers pas dans la capitale n’ont pas été simples : le métro est, de premier abord, un vrai mystère, et il faut un peu de temps pour comprendre son fonctionnement. Il comporte plusieurs étages, et les deux sens d’une même ligne ne se situent pas forcément au même étage. Le prix des tickets, lui, n’est pas un mystère : il est assez exorbitant, de l’ordre de quatre euros.

Vue sur Skeppsholmen • Södermalm
Vue sur Skeppsholmen • Södermalm

Une fois débarrassé des valises, ma première balade dans la capitale s’est faite dans Södermalm, l’île du sud plutôt dynamique et jeune, en pleine mutation. Le soleil d’été qui se couche donne à la ville des couleurs qu’on ne peut s’en doute voir qu’ici. Tout ici paraît orangé. Deux grandes églises se trouvent sur l’île. Sofia kyrkan est la plus imposante et se situe en hauteur, permettant d’avoir un beau point de vue sur la ville. Un peu plus au nord, se trouve Katarina kyrka, une église recouverte d’une peinture jaune et entourée d’un cimetière aux allures de jardin fleuri. En continuant plus au nord encore, on finit par rejoindre la butte de Södermalm, autre beau point de vue sur les autres îles, de quoi faire de belles photos. L’idéal est de poursuivre sa balade le long de l’eau. En fin de journée, la lumière offre aux curieux de très beaux paysages.

Jour 2 : Gamla Stan et Djurgården

Ce deuxième jour à Stockholm a commencé dans Gamla Stan, le cœur historique de la ville. La visite du palais royal (Kungliga Slottet, en suédois) est incontournable. Elle est à faire le matin, de préférence, si on veut éviter les hordes de touristes et, donc, découvrir les salles du palais plus tranquillement. Beaucoup de salles rappellent un certain nombre de châteaux français, certaines sont même directement inspirées de Versailles.

Tyska kyrkan • Gamla Stan
Tyska kyrkan • Gamla Stan

Après la visite du palais, place à la relève de la garde, à 12h15 précisément. On connaît souvent la relève britannique à Buckingham Palace, mais la suédoise mérite d’être vue. Le protocole est tout aussi stricte qu’au Royaume-Uni, si ce n’est plus, la faisant durer plus d’une heure. Tout cela est accompagné d’une fanfare qui joue aussi bien des morceaux militaires traditionnels que des chansons plus populaires, comme It’s raining men de The Weather Girls, ce jour-là. Après la relève de la garde, direction De Svarta Fåren, sur Stortorget (la place où se trouve l’Académie suédoise et le Musée Nobel), l’occasion de goûter à de vraies köttbullar, ces boulettes de viande accompagnées de purée et d’airelles rouges.

L’après-midi, c’est balade en plein air à Djurgården, une autre île de Stockholm, qui n’est ni plus ni moins qu’un immense parc où les Stockholmois se rendent les jours de beaux temps, pour se poser dans l’herbe ou pour boire un verre. Après une petite marche, on se retrouve face au fameux portail bleu marquant l’entrée de l’ancien territoire de chasse des rois, ce qu’était l’île à l’origine. Plus qu’un espace vert, l’île rassemble aussi la grande majorité des musées de Stockholm (à noter qu’ils ferment tous à 18h).

Strandvägen • Östermalm
Strandvägen • Östermalm

Au cœur de Djurgården, se trouve Skansen, une sorte de parc d’attractions où se trouve des maisons, des fermes, des constructions, comme ce qui pouvait exister en Suède il y a plusieurs d’années ou plusieurs siècles. Le parc comporte un zoo où vivent des animaux typiquement nordiques : phoques, rennes, élans, ours, loutres, et bien d’autres encore, dans de grands enclos reproduisant leurs milieux naturels.

Jour 3 : Gamla Stan et Vaxholm

Pour ce troisième jour, retour à Gamla Stan pour continuer la balade commencée la veille. La première visite est celle de Riddarholmskyrkan, sur l’île de Riddarholmen (séparée de Gamla Stan par un petit bras de mer). Cette église fut la nécropole des rois et des reines de Suède jusqu’en 1922. On y trouve une bonne partie des souverains suédois depuis le XIIIème siècle, dont Jean-Baptiste Bernadotte, qui a fondé la dynastie actuelle et qui était d’origine française. Les tickets vendus au palais royal comprennent la visite de l’église.

Rue orangée • Gamla Stan
Rue orangée • Gamla Stan

La balade se poursuit dans Gamla Stan à la découverte de toutes les rues pavées de l’île et de tous ces bâtiments aux teintes orangées, qui sont souvent la seule image de Stockholm diffusée à l’étranger. Il n’empêche qu’ils donnent tout son charme à cette île et on prend plaisir à se perdre dans ces petites ruelles, à découvrir tout un tas de petits commerces. Le chemin est parsemé d’églises, qui sont souvent assez différentes de ce que l’on connaît en France. À côté du palais royal, se trouve Storkyrkan, l’équivalent de l’abbaye de Westminster à Londres. C’est là que se passent les mariages royaux, et les couronnements des rois et des reines. C’est d’ailleurs étonnant, car l’église n’est pas excessivement grande. Plus au sud, se trouve Tyska kyrkan (l’église allemande, en français). La matinée s’achève à Chokladkoppen, un petit café plein de charme sur  Stortorget.

Après avoir parcouru une bonne partie du centre historique, la décision est prise de s’éloigner un peu et de partir à Vaxholm, une des îles de l’archipel de Stockholm, à environ une heure de bateau (accessible aussi en bus), à partir de Strömkajen, port faisant face à Gamla Stan. L’idéal est de se balader et de se perdre, on finit toujours par retrouver son chemin. Ici, c’est le silence qui règne. Les rues sont très calmes, parsemées de maisons traditionnelles suédoises aux murs colorés, et décorées avec raffinement. Malheureusement, la pluie nous a forcés à trouver refuge dans un petit café au bord de l’eau appelé Boulangerie, l’occasion de goûter quelques gâteaux suédois.

Sur le chemin du retour, le bateau disposait d’un pont, rien de mieux pour vraiment voir l’archipel de Stockholm. Le trajet permet de découvrir un grand nombre d’îles, voire de simples îlots ou rochers qui donnent l’impression d’être simplement posés sur l’eau. Si on a la chance de voyager avec un beau ciel bleu, les paysages sont véritablement magnifiques, et le soleil donne des reflets dorés si particuliers sur les îles et la mer. C’est à ce moment précis qu’on comprend que Stockholm est littéralement entourée par la mer, et le trajet permet de voir la ville autrement, de la voir de loin. C’est sans doute l’un des moments que j’ai le plus apprécié pendant ce séjour. On se sent petit face à toute cette nature et ce silence, et ça fait du bien de simplement contempler les paysages que nous offre la nature.

Horizon • Archipel de Stockholm
Horizon • Archipel de Stockholm

Jour 4 : Sigtuna et Östermalm

Pour mon dernier jour à Stockholm et ses environs, direction Sigtuna. Cette petite ville, située dans l’Uppland, est la plus vieille du pays. Le slogan de la ville est d’ailleurs « Where Sweden Begins ». Le centre paraît hors du temps, avec ses petites maisons colorées, ses petits commerces. Elle est parsemée d’églises et de constructions en ruine, souvent abandonnés lorsque l’Eglise de Suède est devenue luthérienne et a délaissé le catholicisme. Plus qu’une vieille ville, Sigtuna ressemble aussi à un ancien bourg de pêcheurs. La ville est littéralement entourée par les eaux, et les bateaux ne sont jamais loin. L’accès à Sigtuna n’est pas des plus aisés (il faut prendre le train et le bus), mais la visite en vaut vraiment la peine.

Revenu à Stockholm en milieu d’après-midi, l’heure était parfaite pour prendre un « fika » à Vete-Katten, l’un des plus célèbres cafés de la capitale. Le fika, c’est un peu comme le « tea time » britannique, c’est une institution, un moment où l’on se retrouve pour boire un café (principalement) et manger des pâtisseries suédoises. Je n’ai pas résisté à l’envie de goûter à la prinsesstårta, un gâteau typique du pays, recouvert d’une pâte d’amande verte. Si vous vous rendez en Suède, il ne faut pas passer à côté !

Cette dernière journée s’est achevée par une balade dans Östermalm, le quartier huppé de Stockholm, avec ses grands immeubles, ses grands hôtels, ses voitures de luxe. Après s’être baladé dans les rues du quartier, après avoir vu Hedvig Eleonora kyrka (une autre église) et Kungliga Biblioteket, l’équivalent suédois de notre BNF, l’idéal est de redescendre sur Strandvägen, la promenade le long de l’eau qui finit par rejoindre le portail bleu de Djurgården. La conclusion de ce séjour s’est faite à Kvarnen, un restaurant de cuisine traditionnelle assez réputé, situé dans Södermalm. La tentation fut trop forte, et j’ai cédé une dernière fois à l’appel des köttbullar.

Après ces quatre jours à Stockholm, je suis parti à Umeå, dans le Västerbotten, une région du nord de la Suède. C’est ici que commence véritablement mon année Erasmus. Je n’avais encore jamais voyagé dans le nord de l’Europe, autant dire que je n’ai pas été déçu du voyage. Ce n’est pas une destination particulièrement estivale, mais il y fait pourtant beau et chaud. Il fait bon vivre en Suède, et il y fait bon prendre quelques vacances. En bonus, une petite vidéo de ce séjour qui vous donnera peut-être encore davantage envie de découvrir cette belle ville qu’est Stockholm.

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à commenter l’article. J’y répondrais aussi vite que possible.

Vous pourriez aimer

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :